LA FRANCE D'APRES : TABLEAU POLITIQUE - JÉRÔME FOURQUET 06/02/2024

Dans ses différents ouvrages, Jérôme Fourquet explore les profondes mutations économiques, sociales, paysagères et culturelles que notre pays a connues du milieu des années 1980 à nos jours. De cette grande métamorphose est né son dernier livre « la France d’après », dans lequel il explique comment la France contemporaine diffère singulièrement de la France d’avant. À partir de son expérience de « sondeur » et de géographe, Jérôme Fourquet dresse un tableau complet de la situation politique, sociale, économique et culturelle de notre pays, telle qu’elle apparaît aujourd’hui. Des changements profonds s’opèrent, sous l’influence conjuguée de la société de consommation, de la désindustrialisation, de la déchristianisation, de l’islamisation et de l’américanisation… Qui ne sont pas sans influence au plan électoral.


EN FINIR AVEC LE WOKISME - SYLVIE PEREZ 18/01/2024 

Le wokisme est né sur les campus américains. Il a gagné l’Angleterre et le continent européen. Son berceau deviendra-t-il son tombeau ? L’heure est à la contre-offensive. Et dans le monde anglo-saxon, la résistance s’organise. Comment contrer la déferlante woke ? Comment répondre à ses dérives ? Théorie du genre, racialisme, décolonialisme, transactivisme : le système diversitaire s’impose partout. Le woke ne voit autour de lui que victimes et bourreaux et, pour réparer le monde, s’affaire à le pulvériser. Alors, des esprits forts refusent de céder aux pressions et défendent l’égalité des droits. Philosophes, universitaires, médecins, juristes ou simples citoyens s’attellent à déjouer l’avènement d’un monde orwellien. Face à la violence de leurs adversaires, ils risquent leur carrière et leur réputation, mais défendent leurs convictions. Sylvie Perez est allée à leur rencontre.


Répondre au défi de la désoccidentalisation - Max-Erwann Gastineau 28/11/2023 

Sur la scène internationale, il est un constat implacable : l’Occident n’est plus le référent ultime, le modèle à imiter. Si cette désoccidentalisation apparaît déconcertante, c’est qu’à l’inverse du monde non occidental, sûr de son identité et de ses intérêts, nous autres Européens ne connaissons plus les raisons qui ont fait notre force dans l’histoire. Nous appréhendons la diversité du monde comme le signe d’une vaste remise en cause de nos principes universels. Or, dans un monde désoccidentalisé, multipolaire, l’urgence n’est pas à l’uniformisation mais à l’introspection. Elle est, pour les nations européennes, de penser à neuf et avec humilité les conditions de la cohabitation, de s’affirmer pour former ensemble leur propre pôle. Un apprentissage qui passera par un réarmement moral et intellectuel, une confrontation argumentée avec le modèle chinois et les « valeurs nationales » revendiquées par l’ancien tiers-monde. Et si la désoccidentalisation du monde était, plus que le nom de nos illusions perdues, une chance pour l’Occident et notamment pour l’Europe ?

 

La crucifixion de l’Ukraine - Jean-François Colosimo 04/04/2023

Jusqu'à ce qu'elle survienne, la guerre que Vladimir Poutine a déclenchée contre l'Ukraine nous paraissait impensable. Elle nous oblige à prendre la mesure des oublis ou des dénis qui nous ont tant aveuglés. Ils relèvent de l'histoire méconnue de la grande Europe dont les lignes de fracture enfouies mais toujours actives convergent autour de Kiev. Une histoire de plus de mille ans, déterminée avant tout par les cultures religieuses : les trois monothéismes et les trois confessions du christianisme n'ont cessé de se confronter en Ukraine, cette terre frontalière tour à tour écartelée entre le choc des empires, la déflagration des totalitarismes et le réveil des nations.


L'ERE DES SOULEVEMENTS - MICHEL MAFFESOLI
  09/05/2023

Dans trois livres récents, Michel Maffesoli propose de réfléchir aux changements des valeurs sociétales, tels qu'ils peuvent apparaître dans des mouvements et crises actuels : gilets jaunes, contestation de la gestion de la pandémie, grèves émeutières en cascade... On aurait tort selon lui d'assimiler ces « crises » à de simples revendications sociales et économiques. Les divers mouvements de rébellion du peuple refusant l'idéologie de la peur et les injonctions autoritaristes viennent aussi manifester le refus d'une logique de domination. Michel Maffesoli déchiffre les valeurs émergentes de l'époque actuelle. 

 

Chaos ! Essai sur les imaginaires des peuples - Stéphane Rozès 23/03/2023

Conférence de Stéphane Rozès, président de Cap (Conseils, analyses et perspectives), ancien DG de l’institut de sondage Csa, enseignant à Sciences-po Paris, organisée par l’Espace ADA sur le thème : « Chaos ». Qu’est-il arrivé à la France ? Pourquoi son décrochage, sa dépression ? Allons-nous basculer dans le chaos ? Comment le comprendre, comment le prévenir ?

 

L'identité européenne - Sébastien Maillard 13/12/2022

L’histoire nous enseigne qu’une identité européenne a bien existé et prévalu, ne serait-ce que par le sentiment d’appartenance à une culture commune puisant aux mêmes racines. Mais alors pourquoi ce désenchantement, ou parfois ce rejet violent de l’Europe, notamment de sa gouvernance, perçue par certains comme abstraite, non démocratique, captatrice des identités nationales, gommant leurs spécificités ? Dans une Europe où apparaissent tant d’enjeux et d’intérêts divergents, comment parler d’identité européenne et comment la définir ? Comment se conjuguent identité et citoyenneté ? Peut-on être à la fois citoyen national et européen ?


L’IDENTITÉ ENTRE HÉRITAGE ET CONSTRUCTION - JEAN-PIERRE WINTER 15/11/2022

L’identité individuelle était traditionnellement fondée dans la société, à la naissance, par le nom de famille reçu, par le prénom choisi, par le sexe masculin ou féminin, et par la date et le lieu. La nationalité venait du lieu ou de la filiation selon la loi du pays. Depuis toujours, même avant la psychanalyse, des hommes (exemple Léonard de Vinci), écrivaient que le sexe s’exprimait en dehors de leur volonté ; cela restait dans le domaine psychologique, cependant la volonté de choisir son sexe jusque dans la conformation du corps est une revendication nouvelle. C’est sur ce point que des sujets veulent construire leur identité : ils ne se retrouvent pas dans le sexe inscrit sur le registre. Freud reconnaissait qu’il y avait des désirs masculins et féminins dans la vie sexuelle de chacun, et cela pouvait évoluer. Mais la demande transsexuelle va jusqu’à changer de façon irréversible le corps : s’agit-il d’une idéologie, ou bien d’une liberté nouvelle ?

 

Fin de vie en République - Euthanasie, soins palliatifs - Erwan Le Mohredec 27/06/2022

Dans un essai argumenté et documenté contre l’euthanasie, Erwan Le Mohredec questionne vigoureusement les concepts de dignité et de liberté mis en avant par les défenseurs du « droit à mourir dans la dignité » et analyse la façon dont cette légalisation parachèverait la fracturation de la société.

 

Nourrir la terre - l'agriculture face aux défis du monde - Dominique Potier 03/03/2022

Cette rencontre réunissait, autour de Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle : Meriem Fournier Présidente du Centre INRAE, enseignant-chercheur à l'ENGREF, chargée du thème Forêts et Yves Le Roux Professeur des Universités à l'ENSAIA, spécialiste des micropolluants et résidus dans la chaîne alimentaire.